Quand l'ordinateur commence par un hoquet

Publié le par bredelee

Quand mon ordinateur commence par faire Bip, je commence à trembler, je sais que je vais perdre de précieuses petites lignes glanées au fil du temps, ma raison de vivre.


Acte I scène 1


Puis vient le réparateur de la dite machine ( mon mari ) qui commence par émettre plein d'ions négatifs dans la pièce, on arrive presque à voir les éclairs irisés sa tête. Assis devant sa satanée machine, vient la danse de sain-gui, qui consiste dans un mouvement saccagé des jambes comme s'il voulait chasser une myriade de fourmis qui auraient grimpé sur ses jambes ( mais là, je m'éloigne du sujet).


  Acte I scène 2

 

Puis un énorme silence, truffé de soupirs, de mots inaudibles, de jurons. Et moi, petite chose tremblante dans le canapé, je guette les signes encourageants d'un prompt rétablissement de la chose.


"Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? "


Seul, un Bip, bleulp de l'ordi ....en guise de réponse.


Acte I scène 3


Puis vient la réponse, le malade est au plus mal, il faut agir vite, il faut ACHETER, le mot est lâché, un quelconque appareil qui lui rendra la santé, un truc très important qui dans quelques mois sera un truc vraiment nul. Mais il faudra sacrifier les précieuses petites lignes, ainsi que les e-mails et que ... et que..Me voilà devant le fait accompli.


C'est super l'ordinateur, mais pourquoi me faire autant d'indigestions.

Publié dans bricolette

Commenter cet article

Katele 26/08/2006 09:23

Je me suis vraiment bien marrée en te lisant ... au moins ton époux essaie de résoudre la panne ... le mien .. on essaie juste de le prévenir que ça va nous coûter "bonbon" encore ... mdr

bredelee 28/08/2006 05:41

Il est vrai que l'ordinateur est un gouffre financier et un gouffre d'énervements. Sans compter que beaucoup d'éléments internes ne sont pas toujours compatibles, il suffit qu'un virus nous enrhume le tout et nous sommes partis pour une semaine de cauchemars.